Le saviez-vous ? Le monde de l’eau aime à se rencontrer régulièrement en concile à bulles (d’eau évidemment) pour échanger, discuter et conclure moult affaires. Vous doutez ? Il y a une réunion eau par jour dans le monde à l’échelle internationale me dit-on, un calendrier bien rempli gage de la vigueur de ce secteur en ébullition (toujours des bulles vous dis-je). A l’occasion de la clôture de la Singapore International Water Week, et à J-240 jours du World Water Forum 2012, revenons sur ces grands moments d’histoire du secteur de l’eau (et de ses bulles).

“From the rivers to the sea, From the oceans drifting free
To the silver clouds that float above, Bring rain to you and me”

*Lisez avec le fond sonore et découvrez le côté lyrique de la Singapore Water Week… 😉

Quelques faits sur les rencontres internationales de l’eau

  • Le premier Forum Mondial de l’eau s’est tenu en 1997 à Marrakech et a réuni 3.000 personnes. Le dernier en date s’est déroulé à Istanbul en 2009 et a rassemblé… 33.058 participants. Une croissance exponentielle.
  • L’IWA, l’association des professionnels de l’eau regroupe plus de 10.000 professionnels et a organisé quelques 41 conférences sur l’eau en 2010…
  • Forum alternatif ? Oui, l’eau connaît des divisions et notamment une opposition idéologique pour la gestion des services de l’eau entre le service public et le secteur privé. Les partisans du service public organisent un forum qui souhaite mobiliser contre la gestion de l’eau par le secteur privé. Ils se réuniront à Marseille une semaine avant le Forum Mondial de l’eau, cf. http://www.fame2012.org
  • Ces grands moments sont synonymes de prix : le plus prestigieux est celui de Stockholm le Stockholm Water Prize. Remis dans la même capitale que les Nobels, il récompense les travaux et réalisations exemplaires pour la protection des ressources en eau.

La gradation des événements

Dans l’eau, il y a quatre grands rendez-vous classés du plus politique au plus concret :

1. Le sacro saint Forum Mondial de l’eau organisé tous les trois ans par le Conseil Mondial de l’Eau et on attend avec impatience le prochain, à Marseille en mars 2012. Il réunit Chefs d’Etat, Princes, Ministres, Représentants d’organisations internationales, Parlementaires, Maires, Experts… Mais aussi, des journalistes, des enfants, des jeunes, des visiteurs !

2. L’incontournable Semaine de l’eau à Stockholm qui ponctue l’été chaque année pour une semaine fortement politisée, rendez-vous du 21 au 27 août dans la capitale suédoise.

3. La mi-conférence, mi-politique, mi-salon « business oriented », l’International World Water Congress est organisé par l’IWA tous les deux ans. Le prochain aura lieu en Corée en 2012.

4. Et enfin, la technologique, hip et in, semaine de l’eau de Singapour, dite SIWW, Singapore International Water Week qui vient de se clôturer.

Qu’y fait-on ? Que s’y dit-on ?

C’est qu’on a des choses à se dire dans le monde de l’eau. Que se passe-t-il exactement pendant ces quelques jours ? Difficile car ça foisonne dans tous les sens. Il y a le processus politique. Les décideurs se réunissent, tentent de s’accorder, font  une déclaration.  Il y a le salon, les exposants, les stands. Il y a les conférences, les présentations, les débats. Pour la plupart des professionnels, ce qui se passe, ce sont des discussions et ce qu’on appelle du «networking en action ». Chacun retrouve ceux avec qui il travaille à distance, échange des informations utiles, recroise un ancien collègue… Bref, les rencontres internationales sont le ciment d’un secteur si fragmenté qu’il lui faut bien ces occasions pour se réunir… et s’unir (Intrigués ? En savoir +)

Et la semaine de Singapour alors ?

La semaine de Singapour s’est clôturée avec une participation record de 13.500 personnes venues de 99 pays. Avec plus 600 exposants et €2 milliards d’investissements annoncés, la  SIWW est devenue le rendez-vous incontournable des affaires. C’est le thème de l’innovation qui explique son succès ; cette semaine s’est affirmée comme la plateforme d’échanges sur les derniers produits, recherches et développement des solutions pour l’eau. L’année prochaine promet tout autant de succès avec un thème clé, « les solutions de l’eau pour des villes agréables et durables ». Un défi pour l’Europe qui, si elle multiplie ses efforts pour promouvoir l’innovation, manque encore de coordination… Je vous renvoie à nouveau aux travaux de la WssTP et activités d’ACQUEAU.

Parlons de Singapour et l’eau tout de même

Et puisque vous êtes des curieux, vous l’avez compris, Singapour est considérée comme une référence en matière de gestion de l’eau. Etant donné la taille et la situation géopolitique de cette ville-Etat fortement urbanisée, Singapour doit trouver des ressources suffisantes pour répondre aux besoins de ses quelques 5 millions d’habitants. Elle puise  à travers quatre sources : le captage des eaux de pluie (20%), la désalinisation (10%), l’eau importée de Malaisie (40%) et le ‘recyclage’ des eaux usées (30%)…

Recyclage de l’eau ? Et oui, c’est un principe simple qui veut traiter les eaux usées (celles qui sont passées dans votre cuisine ou baignoire) avec des technologies avancées qui permettent à l’eau d’être potable et bonne pour la consommation ! Et voilà comment l’eau pourrait être produite à l’infini. Mais cela a un coût et Singapore n’étant pas hydro-indépendant, le gouvernement a mené une politique agressive en matière de gestion et production de l’eau. Il y a quinze ans, Singapour importait la quasi-totalité de son eau depuis son voisin malaisien. Pour des raisons d’indépendance politique et économique évidentes, Singapour a fait de l’eau son fleuron technologique. Un défi qui a pu être relevé grâce à une forte campagne de sensibilisation de la population. Comme quoi, la sensibilisation à l’eau, c’est essentielle, foi de BIGLO !

A bon entendeur, que l’eau innove toujours autant.

Références pour suivre ces événements :

2012 : Le Forum Mondial à Marseille
Stockholm 2011, J-1 mois
IWA 2012 en Corée
Singapour, rendez-vous l’année prochaine !

Références sur Singapour :

NeWater, une des technologies de demain
Un bon résumé en français de la situation
Un film court et pédagogique sur l’eau à Singapour
Statistiques car on aime les chiffres !

Le détail en sus qui fait bulles :

Combien de bulles y-a-t-il dans une bouteille de champagne ? Facile ? Je ne peux m’empêcher de corser le sujet… Combien de bouteilles de champagne sont-elles ouvertes pendant ces grandes messes de l’eau ? (La réponse aux bulles : environ 11 millions, ça vous épate hein !)

par Céline Hervé-Bazin